Centre d'Estudis DemogràficsCentre D'Estudis Demogràfics

Normal view MARC view ISBD view

Le Grand Remplacement (Introduction au remplacisme global)

By: Camus, Renaud.
Material type: materialTypeLabelBookPublisher: Plieux Chez l'auteur 2017Description: 504 pp 15 x 23 cm.ISBN: 9791091681438.Subject(s): Política social -- Multiculturalisme -- França -- Mundial | Emigració i immigració -- Xenofòbia -- NacionalismeMateria (POPIN): MIGRACIÓN INTERNACIONAL | MULTICULTURALISMO | RACISMO | NACIONALISMO | MUNDO | FRANCIAMatèria (POPIN): MIGRACIÓ INTERNACIONAL | MULTICULTURALISME | RACISME | NACIONALISME | MÓN | FRANÇASubject (POPIN): INTERNATIONAL MIGRATION | MULTICULTURALISM | RACISM | NATIONALISM | WORLD | FRANCECDU: 323.14 Summary: « Pouvez-vous développer le concept de Grand Remplacement ? — Oh, c’est très simple : il y a un peuple et presque d’un seul coup, en une génération, il y a à sa place un ou plusieurs autres peuples. C’est la mise en application dans la réalité de ce qui, chez Brecht, paraissait une boutade, changer de peuple. Le Grand Remplacement, le changement de peuple, que rend seule possible la Grande Déculturation, est le phéno-mène le plus considérable de l’histoire de France depuis des siècles, et probablement depuis toujours. » Renaud Camus, entretien pour Le Nouvel Observateur Aux différents textes réunis dans les précédentes éditions de cet ouvrage on a ajouté ceux de plusieurs conférences et articles plus récents, dont la plu¬part tendent à dégager le “concept” de “remplacisme global” : c’est le nom que propose l’auteur pour la force historique en laquelle il croit reconnaître l’essence même de la contemporanéité post-moderne. Il la dénonce comme le prin¬cipal totalitarisme à l’œuvre de nos jours en Occident et dans le monde, né de l’alliance contre-nature, mais logique, de l’antiracisme moral et de la fi¬nance hors-sol, sous les instances d’un taylorisme ou d’un fordisme post-post-indutriel. Le producteur devient le produit, et vice-versa. Les industries de l’hébétude et celles du naufrage organisé rivalisent dans la production de la MHI, la Matière Humaine Indifférenciée. Entre ce totalitarisme-là et l’islam, c’est pacte germano-soviétique permanent— pourtant il ne saurait durer. Deux dialogues écrits : avec Alain Finkielkraut, par e-mails interposés ; avec Emmanuel Carrère, par le truchement d’une lettre à l’auteur, et sa réponse.
Tags from this library: No tags from this library for this title. Add tag(s)
Log in to add tags.
    average rating: 0.0 (0 votes)
Item type Current location Call number Status Notes Date due
Monografies Monografies Centre d'Estudis Demogràfics
Nacionalisme-CAM (Browse shelf) Available Localització: Prestatgeria Xenofòbia - Integració

« Pouvez-vous développer le concept de Grand Remplacement ? — Oh, c’est très simple : il y a un peuple et presque d’un seul coup, en une génération, il y a à sa place un ou plusieurs autres peuples. C’est la mise en application dans la réalité de ce qui, chez Brecht, paraissait une boutade, changer de peuple. Le Grand Remplacement, le changement de peuple, que rend seule possible la Grande Déculturation, est le phéno-mène le plus considérable de l’histoire de France depuis des siècles, et probablement depuis toujours. » Renaud Camus, entretien pour Le Nouvel Observateur Aux différents textes réunis dans les précédentes éditions de cet ouvrage on a ajouté ceux de plusieurs conférences et articles plus récents, dont la plu¬part tendent à dégager le “concept” de “remplacisme global” : c’est le nom que propose l’auteur pour la force historique en laquelle il croit reconnaître l’essence même de la contemporanéité post-moderne. Il la dénonce comme le prin¬cipal totalitarisme à l’œuvre de nos jours en Occident et dans le monde, né de l’alliance contre-nature, mais logique, de l’antiracisme moral et de la fi¬nance hors-sol, sous les instances d’un taylorisme ou d’un fordisme post-post-indutriel. Le producteur devient le produit, et vice-versa. Les industries de l’hébétude et celles du naufrage organisé rivalisent dans la production de la MHI, la Matière Humaine Indifférenciée. Entre ce totalitarisme-là et l’islam, c’est pacte germano-soviétique permanent— pourtant il ne saurait durer. Deux dialogues écrits : avec Alain Finkielkraut, par e-mails interposés ; avec Emmanuel Carrère, par le truchement d’une lettre à l’auteur, et sa réponse.

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.

Click on an image to view it in the image viewer

Powered by Koha